Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Désargence.over-blog.com

Le marché régulateur et la paix...

29 Novembre 2019, 16:06pm

      Le capitalisme veut nous faire croire qu'il nous garantit une régulation des conflits par le marché. L'Union Européenne affirme ad nauseam qu'elle nous a maintenu en paix depuis sa création. Le président Macron déplore notre pessimisme et trouve que nous devrions être heureux, et même enthousiastes de vivre aisés et en paix dans ce beau pays de France... 

      Alors, puisque nous sommes invités à croire au bonheur sur terre, ouvrons les yeux: Les Gilets jaunes, les écologistes, les manifestants de la SNCF, de l' Éducation Nationale, des hôpitaux, etc., sont-ils les seuls à se plaindre? Un article de Médiapart recense les endroits de la terre où les peuples manifestent leur grogne. Édifiant!... Sous le titre "Atlas des colères planétaires" il cite les soulèvements des douze mois écoulés: en tout 32 pays cités dont 19 qui sont encore en cours ! Nombre de ces soulèvements ont fait des morts, beaucoup de blessés et d'incarcérés. Tout va bien!

      Du coup, cela m'a fait penser qu'en plus des révoltes populaires, il y avait des conflits armés, des guerres, des guérillas, du terrorisme. On trouve sur Wikipédia les listes des conflits en cours, des conflits terminés entre 1945 et 1990 et des conflits terminés après 1990. Actuellement dans ce monde de paix garanti par les lois du marché, 49 pays vivent une situation de guerre sur leur sol, avec le premier prix décerné à la Syrie pour ses 500 000 morts pour l'instant.

      Entre 1945 et 1990, 118 pays ont été en guerre avec un premier prix au Vietnam pour les 5 millions de morts. Depuis 1990, 58 autres pays ont connu une guerre avec le premier prix de cette catégorie en faveur du Congo avec ses 5,4 millions de morts entre 1998 et 2000...

      D'autres conflits potentiels sont possibles à moyen terme. La Chine et le Japon se disputent l'archipel de Senkaku, l'Arabie-Saoudite et l'Iran ont bien le Yémen comme terrain de jeu mais semblent prêts à l'agrandir aux alentours. L'Inde et le Pakistan sont à cran au sujet du Cachemire et les deux ayant l'arme atomique, le pire est à craindre. La Turquie d'Erdogan lorgne sur les ressources fossiles de la mer Égée et sur la Thrace. Avec son formidable moyen de chantage que constitue les millions de migrants échangés contre quelques milliards avec l'UE, le nouvel Empereur ottoman est bien capable de provoquer et réussir une guerre de colonisation sans tirer la moindre salve!..

      Et à propos de la Grèce, n'oublions pas les guerres purement économiques qui tuent tout aussi bien à travers le monde. On peut raisonnablement compter au moins 30 000 morts directement imputables à la crise sciemment provoquée par l'Europe.

      Il est peu probable que ces divers conflits se calment avec la crise économique, géopolitique et environnementale qui s'annonce. Ce n'est pas en utilisant la méthode "Couet-Macron" (celle qui consiste à ne voir que les pays en paix et les progrès dus à la marchandisation mondialisée), que nous éviterons quoique ce soit. On dit que pour trouver où se passe une guerre en cours, il suffit de suivre le pipeline ou le gazoduc! Pour trouver la paix, je pense personnellement qu'il faut sortir du système marchand, de l'argent qui contraint à réaliser des profits, qui nous met tous en concurrence, qui attise nos affects les plus bas....

 

 

Commenter cet article